TPE : Quelles sont vos possibilités de crédits ?
Tous les dossiers > TPE/PME > Croissance et développement > TPE : Quelles sont vos possibilités de crédits ?

TPE : Quelles sont vos possibilités de crédits ?

Si vous êtes dirigeant d’une entreprise, vous faites sans doute face à des décalages entre les rentrées et les dépenses nécessaires, dans votre activité. Il est également possible que vous soyez amené à demander des crédits bancaires pour développer votre TPE. Les offres et les conditions d’octroi varient selon les banques.

Mais connaissez-vous vos possibilités de crédits ?

 

1. Crédits de trésorerie

Crédit de trésorerie TPE

Le crédit de trésorerie est utile pour financer les besoins du cycle d’exploitation de votre entreprise à court-terme. Il existe différentes possibilités, cela dépend de votre activité et de sa situation financière :

  • Le crédit de campagne est destiné aux activités saisonnières. Il permet de faire face au décalage entre l’approvisionnement et la vente. Ainsi le remboursement se fait pendant la haute-saison au fur et à mesure des ventes réalisées.
  • Le découvert autorisé par votre banque. En contrepartie, vous devrez payer une commission. Une autorisation de découvert permanente ne peut pas être accordée.
  • La facilité de caisse. Une limite de montant est fixée ainsi qu’un taux d’intérêt personnalisé. En cas de dépassement du montant autorisé, les taux sont en général plus élevés.

 

2. Crédits de mobilisation de créance

Crédit de mobilisation de créances TPE

Un des moyens d’obtenir des financements de la banque est de lui céder les créances professionnelles de votre entreprise. Le banquier vous remet alors une somme correspondant à la valeur des créances en contrepartie.

Plusieurs solutions de financement à court terme :

  • Cession daily. L’entreprise cède des créances à la banque en échange du montant total de celles-ci.
  • L’escompte vous permet d’obtenir le montant immédiat d’un effet de commerce sans attendre la date d’échéance. La banque vous avance le montant après avoir déduit les frais qu’elle perçoit, elle se charge alors du recouvrement au moment de l’échéance.
  • L’affacturage fait appel à une société qui assure la prise en charge de tout ce qui est lié aux factures (suivi, relance, recouvrement…)

 

3. Crédit-bail

Crédit bail TPE

Vous avez peut-être déjà entendu le terme de leasing, fréquent dans le milieu automobile. Il s’agit en fait du crédit-bail.  C’est une méthode de financement qui permet d’utiliser et de louer un équipement.

Vous pouvez faire appel à une société de crédit-bail pour acheter et vous louer l’équipement dont vous avez besoin dans le cadre de votre activité. Votre TPE n’est pas propriétaire de l’équipement, à la fin du contrat de location, vous pouvez décider de le racheter, de le rendre ou encore de le louer à votre tour.

Cette solution vous permet donc de louer du matériel et des équipements pour en faire l’acquisition au terme du contrat. Vous évitez alors d’investir une somme importante en une seule fois.

 

4. Crédit inter-entreprises

Crédit inter-entreprises TPE

Ce crédit est utilisé entre les entreprises dans le cadre de relations commerciales d’achat ou de ventes. C’est une alternative aux solutions de financement classiques, elle requiert certaines conditions :

  • L’entreprise qui prête de l’argent doit être une société par actions ou une SARL dont les comptes sont certifiés par un commissaire aux comptes.
  • L’entreprise qui emprunte doit être une micro entreprise, une TPE, une PME ou une ETI.
  • Un prêt de plus de deux ans ne peut pas être autorisé.
  • Un contrat de prêt doit être établi.
  • Une attestation doit être faite et le montant du prêt indiqué dans le rapport de gestion annuel.
  • La trésorerie nette doit être positive.
  • Le montant des prêts accordés ne doit pas dépasser un certain plafond.
  • Les capitaux propres de l’entreprise qui prête doivent être supérieurs au capital social lors de la clôture des deux exercices comptables avant la mise en œuvre du prêt. Il faut aussi que l’excédent brut d’exploitation soit positif.

C’est une méthode souple et simple à mettre en place puisqu’elle n’est pas soumise au formalisme bien spécifique du milieu bancaire.

 

D’autres solutions existent pour obtenir un crédit. Vous pouvez également vous rapprocher de BPI France (Banque Publique d’Investissement) ou de la Banque de France.

Bon à savoir
En cas de litige, vous pouvez vous adresser à la médiation du crédit en entreprises gérée par la Banque de France. Il s’agit d’un service gratuit et confidentiel avec une grande expertise qui peut vous guider si vous rencontrez des difficultés.

Il existe aussi d’autres moyens que les crédits bancaires pour obtenir des financements afin de développer votre TPE. Les financements participatifs, les business angels ou encore le microcrédit sont d’autres solutions alternatives.

 

Laissez un commentaire