Micro-entreprise : Comment cumuler plusieurs activités ?
Tous les dossiers > Micro-entreprise > Création d'entreprise > Micro-entreprise : Comment cumuler plusieurs activités ?

Micro-entreprise : Comment cumuler plusieurs activités ?

cumul d'activité micro-entreprise

Vous êtes micro-entrepreneur et vous souhaitez cumuler plusieurs activités ? Bonne nouvelle, c’est possible !

La micro-entreprise vous permet de cumuler des revenus en plus d’un salaire ou d’une pension de retraite notamment. Vous êtes également en droit de pratiquer plusieurs activités n’ayant aucun rapport entre elles.

Cependant, il y a certaines conditions à prendre en compte. Voici tout ce que vous devez savoir pour cumuler plusieurs activités en tant qu’auto-entrepreneur.

 

Réglementation du cumul d’activités en micro-entreprise

Au sein de votre micro-entreprise, vous avez le droit de cumuler plusieurs activités professionnelles. Celles-ci peuvent être artisanales, libérales ou commerciales.

Même si vous pratiquez et déclarez différentes activités, vous n’aurez qu’un numéro de Siren et de Siret. Votre seuil de chiffre d’affaires reste aussi identique. Vous devez donc respecter le plafond autorisé.

 

Comment connaître le montant du plafond de chiffre d’affaires de ma micro-entreprise ?

Il vous suffit de déterminer votre activité principale. Autrement dit, celle qui vous apporte le plus de chiffre d’affaires.

Lors de votre inscription au Centre de Formalités des Entreprises (CFE), vous devez déclarer l’activité principale exercée qui déterminera alors votre code APE (code attribué par l’INSEE lors de la déclaration d’activité de l’entreprise).

La micro-entreprise bénéficie d’un régime simplifié, vous n’aurez qu’un seul chiffre d’affaires à déclarer qui devra être réparti par activité lors de votre déclaration de revenus aux impôts.

BIC ou BNC ?
Est-ce que vos activités appartiennent au régime BIC (Bénéfices Industriels ou Commerciaux) ou au BNC (Bénéfices non commerciaux) ? Si elles appartiennent aux deux alors le montant des cotisations sociales ne sera pas forcément le même pour chaque activité exercée au sein de votre micro-entreprise.
Le saviez-vous ?
Il est possible de déclarer une micro-entreprise si vous êtes salarié sous certaines conditions :
  • Vous ne devez pas concurrencer votre employeur.
  • Vous devez signer un contrat qui vous autorise à exercer une autre activité indépendante.
Nous vous invitons à lire le détail de ces conditions sur notre article dédié.

auto-entrepreneur plusieurs activités

 

Cumuler des activités liées

Vous êtes autorisé à cumuler plusieurs activités liées ou non liées au sein de votre micro-entreprise. 

Les activités liées concernent souvent des auto-entrepreneurs qui fournissent un service ainsi que les matériaux essentiels à sa réalisation. Ainsi, un peintre en bâtiment peut à la fois répondre à la demande de prestation d’un client en réalisant la peinture et également vendre les pots utilisés.

Le montant des cotisations sociales en micro-entreprise :

  • 12,8% du chiffre d’affaires correspond aux activités commerciales.
  • 22% du chiffre d’affaires correspond aux activités libérales ou prestations de services.

Deux cas sont à prendre en compte :

  • L’activité la plus importante concerne la vente de marchandises qui rapporte plus que la prestation de services ou bien les deux sont à parts égales. Il s’agit alors d’une activité considérée comme mixte. Le plafond de chiffre d’affaires s’élève à 172 200 €. La prestation de services ne peut excéder 72 500 €.
  • L’activité la plus importante concerne la prestation de services : votre plafond de chiffre d’affaires s’élève alors à 72 500 € auquel vous pourrez ajouter jusqu’à 130 700 € de vente de marchandises.

 

Cumuler des activités non liées au sein d’une micro-entreprise

Vos activités peuvent très bien n’avoir aucun rapport entre elles. Si celles-ci n’appartiennent pas à la même catégorie, vous devrez déterminer l’activité la plus importante pour connaître les règles concernant les cotisations sociales et les plafonds de chiffres d’affaires de votre micro-entreprise.

Si les activités distinctes exercées appartiennent à la même catégorie, votre plafond de chiffre d’affaires sera le même.

Par exemple, pour deux activités libérales ou artisanales, le plafond de chiffre d’affaires sera de 72 500 euros et 22% de cotisations sociales. Si les activités cumulées sont commerciales, votre plafond de chiffres d’affaires sera de 176 200 euros avec 12,8% de cotisations sociales.

cumul d'activités freelance

 

Comment déclarer plusieurs activités ?

Maintenant que vous avez pris connaissance des réglementations liées au cumul d’activités au sein d’une micro-entreprise, vous êtes prêt à passer à la déclaration. Avec le régime simplifié de la micro-entreprise, rien de plus facile !

Lors de la création de votre auto-entreprise auprès de l’URSSAF ou de votre centre de formalités des entreprises, vous devrez déterminer l’activité la plus importante comme vu précédemment, la déclarer puis déclarer les activités secondaires.

À savoir
Si votre micro-entreprise est déjà existante et que vous voulez ajouter une activité, vous pourrez faire une modification auprès de votre Centre de Formalités des Entreprises (CFE). 

 

Votre micro-entreprise peut se développer en cumulant plusieurs activités. De plus, les démarches sont très simples à effectuer. N’hésitez plus à élargir vos compétences et votre offre au service de vos clients.

Laissez un commentaire